Be Kind Rewind : les clips qu'il ne fallait pas rater cette semaine

mardi 28 novembre 2017, par SURL.
Be Kind Rewind. Le principe est simple : quand de nombreux artistes se passent le mot pour sortir, la même semaine, des clips de haut niveau, on se donne le droit de faire un débrief à retardement. Voilà donc les pépites visuelles qu'on a mis de côté au cours de la semaine passée et qu'on conseille, à vous aussi, de ne pas laisser filer.

"Je ne fais pas de sport mais j’écoute du rap, c’est presque la même chose." À l'été 2015, Mehdi Maizi expliquait dans Le bruit du monde qu'être un tant soit peu à la page en rap demandait beaucoup, beaucoup d'efforts. Une réalité dont nous sommes parfaitement conscients, nous qui courront les rues depuis de nombreuses années pour mieux les comprendre. Et comme beaucoup, on aime les clips, ultime expression d'artistes issus d'un milieu en constante mutation. Dès 2012, nous inaugurions cette rubrique, Be Kind Rewind, que nous tenions de manière hebdomadaire. Elle nous permettait déjà de mettre en lumière des vidéos dont nous souhaitions parler même avec quelques jours de retard. Aujourd'hui, c'est très dur de le faire sans s'exposer à une intifada des Internets. Donc on reprend les choses où nous les avions laissées et nous autorisons un traitement tiède de cinq clips pourtant très, très chauds.

DAVE EAST x WIZ KHALIFA - PHONE JUMPIN

Dave East aura passé tellement de temps à dépeindre la grisaille de la vie dans les suburbs new-yorlais qu'on serait presque étonnés de le retrouver dans ce banger bouncy a souhait. "Phone Jump" joue sur tous les codes de la vidéo de rap usuelle. Dave East flanqué de Wiz Khalifa dérouille le beat dans un clip aux clins d'oeil appuyés a "Gimme Some More", la merveille 90s de Busta Rhymes mise en image en son temps par Hype Williams. Rien ne se perd, tout se transforme, parait-il.

SOPICO - Same Shit

Bonnes nouvelles du côté de "Max Do' " : Sopico semble poursuivre ses expérimentations, et ça reste de la "good shit". Alors que son prometteur "MOJO" avait entièrement été réalisé par Sheldon, il alterne dernièrement entre sons réalisés par ses soins, et appel à d'autres beatmakers. Sur ce track, c'est Dtweeer qui lui fournit le genre de beat dont il a le secret, sinueux comme un monstre marin. Livré avec son clip épuré à base de griffes pixelisées, comme pour mieux amener l'auditeur dans un mood ténébreux. De quoi espérer de bien bonnes choses du projet sur lequel il planche actuellement, attendu pour 2018. D'autant plus qu'à l'heure où nous éditons, il vient de balancer une surprise, trois titres, sobrement réunis sous l'intitulé Episode 1.

Jul - Mauvaise Journée

Sincérité. A l'image de son dernier clip, la carrière de JUL pourrait se résumer à cette vertu. Pour illustrer sa mauvaise journée, le rappeur nous transporte avec lui sur ses terres et le spleen de Marseille. Une réalisation sans artifice, enrichie par une série de portraits variés des habitants de sa cité phocéenne. Simple, touchant et efficace, JUL dévoile là le premier extrait de son huitième album La Tête Dans Les Nuages, prévu pour le 1er décembre. Si du quartier, il "n'est pas le nombril", JUL en est en tout cas un digne étendard.

Ichon - Maintenant

Ichon a très tôt impressionné par la qualité de ses visuels, et le clip de "Maintenant" ne déçoit pas. Extrait de son nouveau projet ll Suffit De Le Faire, il creuse une esthétique radicalement différente de ses précédentes ambiances plus sensuelles et humides, avec l'aide du réalisateur Athys de Galzain. Dans un ambitieux décor de plateau télévisé, le Montreuillois se glisse dans la peau d’un animateur star de talk show, toujours prêt à dégainer un bon mot ou son sourire étincelant. Un poil trop ? Le malaise déjà palpable s'intensifie progressivement, et fait de "Maintenant" un morceau délicieusement hypnotique.

Grems - Fantomas

Si peu d'artistes dans le rap français peuvent se vanter de tenir la route depuis dix piges sans faillir d'un iota, Grems est de ceux là, sans hésiter. Celui qui joue les nomades depuis plusieurs années entre plusieurs villes et plusieurs vies (le rap, le graff, le graphisme) a décidé de poser ses valises dans la capitale des trois Gaules (matin, midi, et soir) pour son douzième album. Miki Grems flânant sur le campus de la Doua à Lyon, sur un beat du lyonnais Nikitch et les ambiances vocales de Macy Lu (chanteuse du groupe lyonnais Supa Dupa), on ne saurait rêver mieux.

Summary
Be Kind Rewind : les clips qu'il ne fallait pas rater cette semaine
Article Name
Be Kind Rewind : les clips qu'il ne fallait pas rater cette semaine
Description
Tout va tellement vite que les pépites visuelles de la semaine dernière sont déjà loin. Arrêt sur image sur les clips de Ichon, Sopico, Dave East...
Author
Publisher Name
SURL
Publisher Logo

Article recommandés

Be Kind Rewind : les clips qu'il ne fallait pas rater cette semaine
Be Kind Rewind. Le principe est simple : quand de nombreux artistes se passent le mot pour sortir, la même semaine, des clips de haut niveau, on se donne le droit de…
Be Kind Rewind : les clips qu'il ne fallait pas rater cette semaine
Be Kind Rewind. Le principe est simple : quand de nombreux artistes se passent le mot pour sortir, la même semaine, des clips de haut niveau, on se donne le droit de…

les plus populaires