Be Kind Rewind : les clips qu'il ne fallait pas rater cette semaine

vendredi 17 novembre 2017, par Antoine Laurent.
Be Kind Rewind. Le principe est simple : quand de nombreux artistes se passent le mot pour sortir, la même semaine, des clips de haut niveau, on se donne le droit de faire un débrief à retardement. Voilà donc les pépites visuelles qu'on a mis de côté au cours de la semaine passée et qu'on conseille, à vous aussi, de ne pas laisser filer.

"Je ne fais pas de sport mais j’écoute du rap, c’est presque la même chose." À l'été 2015, Mehdi Maizi expliquait dans Le bruit du monde qu'être un tant soit peu à la page en rap demandait beaucoup, beaucoup d'efforts. Une réalité dont nous sommes parfaitement conscients, nous qui courront les rues depuis de nombreuses années pour mieux les comprendre. Et comme beaucoup, on aime les clips, ultime expression d'artistes issus d'un milieu en constante mutation. Dès 2012, nous inaugurions cette rubrique, Be Kind Rewind, que nous tenions de manière hebdomadaire. Elle nous permettait déjà de mettre en lumière des vidéos dont nous souhaitions parler même avec quelques jours de retard. Aujourd'hui, c'est très dur de le faire sans s'exposer à une intifada des Internets. Donc on reprend les choses où nous les avions laissées et nous autorisons un traitement tiède de cinq clips pourtant très, très chauds.

Big Buddha Cheez - Murphy dog

Verres fumés, sapes un peu trop larges et cerbère au poste : Big Budha Cheez est de retour et a priori la recette est inchangée. Le groupe montreuillois au son boom-bap le plus moderne tease son prochain album Epicerie Coréenne. Le titre est alléchant et énigmatique, et la sortie prévue le 23 février 2018. « Murphy Dog » est donc un premier extrait à l’ambition quasi cinématographique, plutôt côté film français des années 80 et tournage système D. Le réalisateur Clifto Cream a laissé Prince Waly et Fiasco Proximo se balader entre l’épicerie et les rues de Montreuil, et a même donné le rôle principal à… un canidé quelque peu remonté. A picorer en attendant de pouvoir se rassasier dans la boutique.

Aaron Cohen - See red

On va pas se mentir : Aaron Cohen peine à imposer son nom dans le rap jeu. Il fait partie de ce groupuscule d'artistes américains qui semblent avoir davantage une carrière à Paris qu'au pays de l'Oncle Sam. Le rimeur de Seattle a pourtant de vraies qualités, comme il le démontre dans "See Red" où il règle ses comptes avec lui-même à grands coups de .22. Fallait pas l'énerver.

88GLAM x NAV - Bali

Visuellement, le clip de "Bali" n'a rien de révolutionnaire. Nous serons tous d'accord avec ça. Néanmoins, il pose une vraie question : et si le crew XO était vraiment sur le point de nous prendre tous de court ? Quand il s'agit de flex, la clique de The Weeknd n'a pas de compétition - on l'a compris depuis le clip de "Reminder". Avec "Bali", le collectif continue d'introduire aux yeux du monde 88GLAM, duo composé de Derek Wise et de 88 Camino, auteurs d'un EP éponyme qu'on vous conseille fortement. Ça envoie, ça réveille, et ça ambiance : que demander de plus ?

Les Alchimistes - M'aider

Le rap belge n'a pas fini de vous surprendre. Au train où vont les choses, on risque de devoir bientôt organiser des stages d'espionnage industriel chez eux. En attendant de développer ou pas cette fumeuse idée, vous devriez vous pencher sérieusement sur cette équipe, au son bien recommandable. Rusko et Rizno envoient "M'aider", extrait d'une tape nommée ANTI SOCIAL, attendue pour début 2018. Un son plein d'émotions contradictoires, qui devrait vous chatouiller efficacement les neurones.

Prodigy - Unreleased

Voilà maintenant 5 mois jour pour jour que Prodigy, figure de proue du rap sauce hardcore et sans fioritures, nous a quitté, mais sa voix résonne toujours dans les travées du rap game. A côté des nombreuses collaborations passées sous silence mais qui refont surface pour rendre hommage à la légende, ce clip fait figure d'archive visuelle documentant le quotidien crapuleux dans lequel vivait P. Jusqu'à sa mort. "Meanwhile back in Queens the realness and foundation, If I die, I couldn't choose a better location"

GKR - UPP

Islandais, mais rappeur avant tout. Au cours des dernières années, plusieurs médias US se sont penchés sur la scène rap de l'île volcanique, plus agitée qu'on aurait pu le penser. GKR est l'un des fauteurs de trouble les plus en vue de cette scène, à l'univers cartoonesque et coloré. Dernière pépite visuelle à son actif, "UPP" partage une joie communicative et nous fait plonger un pied frileux dans l'étrange rap de la terre glacée.

ORELSAN - TOUT VA BIEN 

Oui, Orelsan est omniprésent ces dernières semaines dans les médias. Cela ne devrait pas nous faire bouder le plaisir de visionner ce clip encore réalisé de main de maître par le duo Greg & Lio à qui l'on doit entre autre le clip de "Basique". Flanqué de son alter égo prépubère, Orel déroule dans les rues grises d'une ville de l'Est son texte cynique soutenu par la prod acidulée de Stromae, en prenant soin de dézinguer les restes d'illusions perdues qu'il te restait. Un régal pour les yeux, un peu moins pour tes rêves d'enfant.

Summary
Be Kind Rewind : les clips qu'il ne fallait pas rater cette semaine
Article Name
Be Kind Rewind : les clips qu'il ne fallait pas rater cette semaine
Description
Les pépites visuelles qu'on a mis de côté au cours de la semaine passée et qu'on conseille, à vous aussi, de ne pas laisser filer. Soyez sympa, rembobinez.
Author
Publisher Name
SURL
Publisher Logo
Antoine Laurent
Coach-joueur depuis le jour un. Bougnat véritable. Paris.
voir ses articles

Article recommandés

Be Kind Rewind : les clips qu'il ne fallait pas rater cette semaine
Be Kind Rewind. Le principe est simple : quand de nombreux artistes se passent le mot pour sortir, la même semaine, des clips de haut niveau, on se donne le droit de…
Be Kind Rewind : les clips qu'il ne fallait pas rater cette semaine
Be Kind Rewind. Le principe est simple : quand de nombreux artistes se passent le mot pour sortir, la même semaine, des clips de haut niveau, on se donne le droit de…

les plus populaires