Les dix tracks indispensables de la semaine

lundi 14 novembre 2016, par SURL.

Chaque début de semaine, on se mue en dealer pour te fournir ta dose de came musicale. La crème de la crème des sept derniers jours, histoire que tu aies de quoi attaquer ton lundi du bon pied. Pas une compilation des tracks qui ont monopolisé tes réseaux, non, mais plutôt dix morceaux sélectionnés par toute la rédaction que l’on estime indispensables comme ajouts à ta bibliothèque sonore.

Les Mayas avaient vu juste. La fin du monde arrive et le signe le plus alertant est sans doute que la première puissance mondiale ait réussi à élire une ancienne star de télé réalité milliardaire à la coiffure improbable. Sans compter la mort de Leonard Cohen et le fait que Maitre Gims continue bel et bien sa carrière. Comment expliquer autrement cet afflux de mauvaises nouvelles sinon par l’empreinte finale et lugubre d’une civilisation menacée ?

A le voir répondre à sa première interview depuis l'élection d’un ton pénétré -à l’écrit on ne mesure pas bien le taux de pénétration mais imaginez-, force est de constater que Trump a quand même fait marche arrière façon Moonwalk sur une partie de son programme. Exit la volonté d'en finir avec l'Obamacare et les promesses faites de s'en prendre aux musulmans. La déception!

J’avoue que ces perspectives terriblement assombries me rendent triste, et en premier lieu pour mes enfants, si on m'en prête un jour. Car si on espérait une chose de Donnie, c'est qu'il nous fasse rêver dès son investiture à coup de dérapages xénophobes incontrôlés et autres déclarations sexistes faisant passer Eric Zemmour pour un modèle du vivre ensemble. De quoi se poser des questions. Et si Donald Trump était un troll, la création ultime de Sacha Baron Cohen?

A moins que ca ne soit ces longs mois de campagne électorale passées à enfoncer des portes ouvertes qui aient pu définitivement filé un rhume de cerveau à Donnie ? Si on peut même plus faire confiance aux fachos une fois élus, c'est bien une preuve que tout fout le camp. Et je dois bien avouer que c’est encore plus flippant que l’apocalypse. En tout cas merci pour tout, fermez bien la porte en sortant. Et n'oubliez pas de jouer la sélection de nos 10 sons de la semaine comme un requiem si on y passe tous.

Childish Gambino - Me And Your Mama

Hop hop hop, on se calme sur les Donald. Certes entre harangueur au teint carotte et cheveux peroxydés et personnage secondaire ne portant que le haut, il y a de quoi être méfiant. Mais Donald Glover, en voilà un qu'on a envie d'écouter un peu plus à chaque fois nouvelle sortie. Surfant sur le succès de l'excellente série Atlanta qu'il produit et dont il est principal protagoniste, Childish Gambino tease pour la sortie de Awaken, My Love (dont la date de sortie approche) avec un morceau qui donne des ailes.

Mellowhype - 50two

"Fuck Everybody". 2016 et toujours le même motto chez Mellowhype. Toujours Left Brain à la prod et toujours Hodgy Beats crachant un venin mortel derrière son microphone. Dans ce monde en perpétuel changement, il est bon de pouvoir se rattacher de temps à autres à des choses immuables, comme le feu provoqué par la rencontre des deux anciens d'Odd Future. Une alchimie imparable, qui devrait donner naissance à une nouvelle mixtape en 2017. Toujours à la sauce Mellowhype.

Fat Joe X Remy Ma x Ty Dolla $ign- Money Showers

Fat Joe est un faiseur de tubes. Après "All The Way Up" et "Cookin’", le rappeur d’Harlem n'est pas rassasié. Sur "Money Showers", il s’attache les services de son ami l'infatigable crooner Ty Dolla $ign. L’argent n’a pas d’odeur parait-il, allez leur dire.

Lil Durk x Jadakiss - See Me Down

Il a beau faire partie de cette jeunesse désabusée qui tente de survivre dans cette jungle qu'est la ville de Chicago, Lil Durk n'en reste pas moins un patriote qui ne veut que le meilleur pour son pays. Sorti le jour de l'élection présidentielle américaine, ce titre en collaboration avec Jadakiss prend la forme d'un discours inquiétant sur l'évolution de leur vie si jamais un président comme Trump était élu à la tête du pays. Malheureusement, "See Me Down" n'a pas eu l'effet escompté sur les électeurs.

Joe Lucazz - Juste Hier

Nos confrères de l'Abcdr Du Son, et plus précisément Diamantaire et Jee Van Cleef, ont eu la bonne idée de sortir une mixtape, lancée à partir du constat que de nombreux "trésors enfouis" sommeillent dans les tiroirs du rap français. Jukebox Vol. 1 est donc une série d'inédits issus d'artistes bien choisis. Parmi eux, Joe Lucazz décoche un "Juste Hier" suffisamment flamboyant pour actionner le replay. Sur une prod' de Pandemik Muzik, son principal architecte sonore, il signe une cavalcade tragique, "du négrier navire au go-fast..."

bLAck pARty - Best View

Recommandé chaudement par Childish Gambino himself cette semaine sur Twitter, le chanteur/rappeur Black Party a peut être du mal à réaliser le nombre de téléchargements de son premier EP mais le coup de pouce à fait son effet. Un exemple de sa poésie qu'il te faudra impérativement apprendre d'ici l'arrivée du printemps : "Because I’ve got the best view in the city / Even the sunset can’t compare [...] I’m not on the ocean shore / With water as far as eyes can see / I’m sitting here staring at you / And I’m liking what I see."

Run THE JEWELS x BOOTS - 2100

Merci petit Jésus, dieu des rappeurs et des américains. Il aura fallu que Donald Trump gagne les élections pour que notre duo favori sorte de sa réserve avec un inédit de circonstance. Crucial et éclairant, comme à leur habitude. Ebony & Ivory 4 ever.

Lil Uzi Vert - Grow Up

Sur ce son, Petit Uzi nous parle une fois n'est pas coutume de réchauffement climatique en citant des extraits du dernier discours de Noam Chomsky. Non, on déconne.

Smoke Dza x BJ the Chicago Kid x Jadakiss - Milestone (prod Pete Rock)

Woop woop ! Quand il n'est pas occupé à lapider Donald Trump à coups de punchlines incendiaires, Smoke DZA s'acoquine avec les meilleurs. Encore un sans faute sur ce son issu de sa collaboration avec le maitre du feu Pete Rock, et un BJ et un Jadakiss en très grande forme.

JuJu Rogers & Bluestaeb - Get Lost ( feat Regis Molina)

Si toi aussi tu t'es levé le 9 novembre en te sentant perdu-e par la noirceur des arcanes humaines, ce morceau devrait faire office d'halogène pour ton moral. Au milieu de toute cette confusion, JuJu Rogers balance quelques pépites sur un beat de Bluestaeb à l’attention de celles et ceux qui ne se sentent plus écoutés. De quoi patienter avant la sortie de leur album commun début décembre.

Summary
Les dix tracks indispensables de la semaine
Article Name
Les dix tracks indispensables de la semaine
Description
Notre nouvelle sélection de tracks indispensables brave tous les dangers avec adresse, grâce à Joe Lucazz, Childish Gambino, Lil Durk, Fat Joe...
Author
Publisher Name
SURL
Publisher Logo

Article recommandés

Les dix tracks indispensables de la semaine
Chaque début de semaine, on se mue en dealer pour te fournir ta dose de came musicale. La crème de la crème des sept derniers jours, histoire que tu aies…
Les dix tracks indispensables de la semaine
Chaque début de semaine, on se mue en dealer pour te fournir ta dose de came musicale. La crème de la crème des sept derniers jours, histoire que tu aies…

les plus populaires