Method Man & Redman : retour vers le futur

mardi 15 septembre 2015, par Ken Fernandez. Photos : Karl Reis/D-LAB STUDIO.

Une cure de jouvence avec des quadragénaires. À l’initiative du collectif L’Original, Method Man & Redman étaient de retour à Lyon, au Transbordeur, ce dimanche 13 septembre. Les zygomatiques tirés pendant plus d’une heure de show devant un live plein d’énergie, que ce soit sur scène ou dans le public. Retour en photos sur un vrai bon concert de rap qui a enchanté plus de 1800 gones.

Redman, 45 printemps, s’élance et saute dans la foule. Remonté par la sécurité, le MC se rejette de plein cœur sur un public ravi, dont la majeure partie a la moitié de son âge. S’il devait rester une image de ce dense show dominical, ce serait certainement celle-là. Quand deux légendes du rap se réunissent pour un concert, les attentes sont lourdes. Method Man et Redman en ont encore sous la pédale. Et ce n’est pas le public lyonnais, qui entonne mécaniquement ce lundi au boulot la mélodie de « Da Rockwilder », qui va dire le contraire – même si les passages de Method à Lyon sont loin d’être rares. Il flottait comme un air de nostalgie dimanche soir dans un Transbordeur à guichet fermé : l’armée de t-shirts à l’effigie du duo ou du Wu-Tang n’a pas été découragée par les trombes d’eau qui ont trempé la France. Les échos des déçus venus de la fête de l’Huma, au cours de laquelle le duo d’How High n’a pas fait l’unanimité, non plus. Huit ans après un show resté dans toutes les mémoires, L’Original confiait à nouveau les clés de la boutique à ces deux vétérans dans une ambiance des grands soirs. 20h45, les deux compères sont appelés sur scène, comme deux boxeurs, et pénètrent dans un ring survolté pour une heure vingt de voyage. Des classiques du duo à ceux du Wu-Tang, repris par une foule dévouée, la sauce prend immédiatement. Même le nouvel album de Cheese – go watch The Wire –, The Meth Lab, est présenté. Un retour vitesse grand V à l’essence même du genre : « You are in a real fuckin’ hip-hop show. »

L’énergie, d’abord. Le duo a mouillé le maillot, à l’image d’un Redman déchainé qui court, danse et gesticule comme une pile électrique autour de son compère. Inépuisables, les deux emcees démontrent un sens du show à faire pâlir n’importe quel performer en-dessous de la trentaine. Leur complicité n’a pas pris une ride non plus, difficile de ne pas être impressionné. Surtout lorsqu’à cette dépense de transpiration s’ajoute une bonne dose d’humour. On a parfois tendance à l’oublier, mais le rap c’est aussi ne pas se prendre tout le temps au sérieux. Le tout renforcé par l’esprit d’équipe : Streetlife, invité sur scène, bouteille de champagne sabrée à la main, rejoint son acolyte du Wu-Tang. Un partage et un don de soi de tous les instants : en fin de concert, les deux légendes offrent leurs sneakers et leurs casquettes à la foule.

Method Man et Redman incarnent une culture qu’ils aiment – « We love hip-hop » comme motto martelé – et veillent à la défendre. Une ode à leur art incarné par la mise en avant de deux légendes du beatmaking US, DJ Dice et Mathematics, du Wu. « The DJ is the most important on stage. » Tout comme les hommages appuyés rendus à ODB, Sean Price ou encore Proof. Tous ces ingrédients ne seraient cependant pas grand-chose sans le talent. Après plus de 20 ans de carrière, Mr. Meth et Red Doc Reggie ont encore de quoi faire la leçon à pas mal de rappeurs. Éternels.

Ken Fernandez
Aurait aimé avoir du sang d'Angelinos mais vient de Los Ardèche. Kobe, PQR, et beau jeu. Thueyts, Lyon.
voir ses articles

Article recommandés

[Event] Method Man @ Lyon
Il y a des artistes qu’on ne présente plus. Method Man fait assurément parti de ceux là. Clifford Smith a fêté il y a quelques jours ces 41 ans, et…
Kaaris, le live de la marée noire
Titanesque. Ce vendredi 25 octobre, le collectif L’Original faisait venir Kaaris à Lyon, pour la première fois. Booké il y a certainement plusieurs mois, seulement la petite jauge du Transbordeur…