Tristesse : Prodigy (Mobb Deep) s'est éteint à 42 ans

mardi 20 juin 2017, par Antoine Laurent.

Gifle. La légende Prodigy, qui formait avec Havoc l'un des duos les plus iconiques de l'histoire de notre culture, Mobb Deep, vient de nous quitter. C'est d'abord Nas qui s'en est émeut sur Instagram, et beaucoup pensaient alors qu'il s'était fait pirater son compte. Mais non. Dans un article de XXL, un représentant de Prodigy, de son vrai nom Albert Johnson, a confirmé l'horrible nouvelle. Le rappeur a été retrouvé inconscient ce matin : "C'est avec une incroyable tristesse que nous confirmons la mort de notre ami Albert Johnson, plus connu par des millions de fans sous l'alias de Prodigy du légendaire duo new-yorkais Mobb Deep. Prodigy avait été hospitalisé il y a quelques jours à Las Vegas après une performance de Mobb Deep suite à une crise d'anémie drépanocytaire. Comme beaucoup le savent, Prodigy s'est battu contre la drépanocytose depuis sa naissance. Les causes exactes de son décès doivent encore être déterminées. Merci de respecter la vie privée de sa famille en ces temps difficiles." Comme beaucoup, nous avons encore du mal à y croire. "Nineteen seventy four, motherfucker I was born with pain." Rest in Power.

Summary
Tristesse : Prodigy (Mobb Deep) s'est éteint à 42 ans
Article Name
Tristesse : Prodigy (Mobb Deep) s'est éteint à 42 ans
Description
Énorme RIP. La légende Prodigy, qui formait avec Havoc l'un des duos les plus iconiques de l'histoire de notre culture, Mobb Deep, vient de nous quitter.
Author
Publisher Name
SURL
Publisher Logo
Antoine Laurent
Coach-joueur depuis le jour un. Bougnat véritable. Paris.
voir ses articles

Article recommandés

Bankroll Fresh : cinq sons en mémoire d'un vrai Hot Boy
Un coup dur pour la scène d'Atlanta. Le week-end dernier disparaissait Bankroll Fresh, tué par balles dans un studio d'enregistrement de sa ville natale. Le rappeur était un grand espoir…
Samples et élévation : ce que le rap doit à B.B. King
Sale temps pour les rois. À peine se remettait-on de la mort de Ben E. King, l’homme notamment derrière le tube "Stand by Me", que l’on apprenait celle d’un autre…

les plus populaires