À voir : Veerus en marche pour la gloire dans ‘Présidentiel’

jeudi 18 mai 2017, par Olivier Cheravola.

À la manière de notre nouveau président, quand Veerus se met en marche, ça n’est pas pour beurrer des sandwiches, fussent-ils fournis par la maison Rotschild. Depuis 2012 et son premier projet, le natif de Dunkerque a accompli un parcours sans faute, passant d’un rap aux coloris boom bap classiques à une palette plus dense et personnelle au fil des projets. Pour sa nouvelle livraison, le nordiste ne faillit pas à la règle. Sur « Présidentiel », la technique de rapping irréprochable et une écriture soignée sont crachées avec nonchalance sur un beat enflammé de l’artificier Ikaz Boi. « Je rêvais d’une Rolex sur le poignet et de quelques accords avec le douanier », clame Veerus, comme un rappel à ses précédentes obsessions présidentielles sur le fumant « Jacques Chirac ».

Comme il nous le livrait récemment lors de son passage à la soirée HRZNS, Veerus développe désormais une musique plus en adéquation avec son temps. Une prise de risque pour mieux correspondre à son époque? De là à tirer un parallèle avec un certain candidat 2.0, c’est une conclusion que nous ne saurions risquer sans lui souhaiter la même réussite.

Olivier Cheravola
L'homme au curriculum vite fait. Sujet, verbe et compliment. La biture avec une plume. Lyon.
voir ses articles

Article recommandés

Aucun commentaire

les plus populaires