Les 16 trucs cools qu'il ne fallait pas rater pendant les fêtes

vendredi 6 janvier 2017, par SURL.

Cours de rattrapage intensif. Entre deux verres de champagne, un #MannequinChallenge raté avec tes cousins éméchés, une part de bûche, un concours de dab avec ta grand-mère et un Alka Seltzer, il y a fort à parier que tu aies raté pas mal de sorties pendant les fêtes de fin d'année. Comme on ne veut pas que tu soies à la traîne comme l'économie française face à la Chine, on t'a mâché le boulot. Voila une sélection de 16 clips, sons et autre trucs cools avec lesquels tu pourras frimer à la machine à café.

Ouais c'est ça, meilleurs voeux et la santé hein. En attendant le monde ne s'est pas arrêté de tourner dans l'entre-deux années. N'en déplaise à cette sensation cruelle de stand-by qui te fait ne plus trop savoir où tu es durant cette semaine coincée entre la naissance du petit Jésus et le renouvellement de tes résolutions inutiles. De quoi passer à côté de perles, comme par exemple cette reprise en japonais de "La Javanaise" par Julien Doré (oui, on a du bon crack en France, si tu en doutais). Ou encore Dawson se prenant pour Diplo, ou bien ce mash-up ultime.

En tout cas, le rap français avait décidé en fin d'année de charbonner comme jamais, ce qui fera toujours plaisir à Emmanuel Macron. Avec leur titre "Michael Schumacher", les gars du collectif Bon Gamin mettent en scène leur lifestyle de jeunes loubards en errance dans la capitale. Sapes de qualité, lumière tamisée, tranches de vie au bistrot et dans le club : Syzer, Ichon et Loveni sont en place et découpent tout, comme d'hab (1). Pas de trêve ni jour férié non plus pour les kickeurs du duo 2Fingz, aka Doums et Népal. Beat trépidant, flows enflammés sur fond de virée tokyoïte, "One Punch Man" te sera bien utile pour ta première séance de cardio de 2017 (2). Le jeune espoir Aladin135 a quand à lui dégainé "Indélébile", un track mélancolique mais technique dont il a le secret (3), pendant que, sortant de sa retraite de jeune Seigneur, Lomepal balançait un clip hypnotique pour "Achille", un track issu de son excellent EP avec Stwo sorti en mai dernier (4).

Une grosse semaine avant que tu ne te mettes à table, Little Simz a également sorti un disque, Stillness in Wonderland. Avec ce nouvel opus, la rappeuse londonienne dévoile un projet empreint de maturité. Moins dans l'excitation et davantage dans un calme poétique, l'artiste de 22 ans distille des vibes ondulantes sans jamais être ennuyantes comme sur ce très planant premier morceau : "LMPD". Toujours aussi douée pour kicker salement les prods bien balancées, elle s'est associée au producteur allemand Rascal pour venir habiller une prod à succès qui traînait sur Soundcloud. Résultat : une vraie réussite qui démontre un peu plus que Little Simz sait faire preuve de technique tout en gardant une élégance singulière. Oubliez Elizabeth, les British ont définitivement leur nouvelle reine (5).

Évidemment, ça a aussi bien bougé du côté du pays de l'Oncle Sam. Notamment du côté de la Bay Area : Lil B et Metro Boomin ont décidé de faire la paire sur "My House". Vous devriez le savoir : tout ce qui s’échappe des fourneaux de Lil B est forcément rare et précieux. Sauf que Lil B n’avait pas sorti de solo en 2016, lui qui était habitué à inonder Datpiff de mixtapes fleuves. C’en est trop, et bientôt débarquera Black Ken, en préparation depuis 2010, pour rappeler à tous ces rappeurs d’internet qui est leur papa. Metro Boomin livre en guise d'offrande une relecture moderne de "Crossroads" de Bone Thugs-N-Harmony. L’écrin idéal pour recevoir quelques mots de sagesse du Based God (6). Du côté du Mississippi, c'est encore une fois Rae Sremmurd a fait des siennes. Pour le clip de "Real Chill", les sales gosses les plus successful d’Amérique se plongent, sans surprise, dans l’ambiance joyeuse d’une house party quelconque avec leur acolyte du soir, le libéré Kodak Black. Une éternelle chill shit, le produit Sremmurd ? L’écoute de leur deuxième album Sremmlife 2 sorti cette année nous a démontré le contraire (7).

Dans la famille Rae Sremmurd, je demande le père. Ne parlez pas de vacances à Mike Will Made It. La star ne se reposera que quand il aura des milliards sur son livret A. Le producteur préféré de Gucci Mane a particulièrement marqué de son empreinte l'année 2016 en empilant les classiques et béni nos tympans avec des instrus aux basses toujours plus vrombissantes. Et parce que vous êtes certainement passé à côté de quelques bijoux, Mike Will a compilé toutes ses prods dans une mixtape instrumentale qui fait office de (joli) cadeau de fin d'année. De "Black Beatles" à "Formation" en passant par "Nonchalant", vous aurez tout le plaisir d'apprécier le travail de sape fourni par le beatmaker pendant que les autres savouraient leur verre de sizzurp (8).

Dans un tout autre genre, Freddie Gibbs a lui aussi décidé de jouer au Père Noël pendant les fêtes en nous livrant un beau cadeau. Le rappeur de l'Indiana accompagne le groupe australien The Avalanches sur "Bad Day". Une chose est sure : Gibbs ne connait décidément pas la page blanche (9). Pour ceux qui sont plus sudistes, on descend de quelques états pour rejoindre la Louisiane et rappeler que, début 2016, Curren$y avait fait la promesse de sortir un projet par mois jusqu'à la fin de l'année. De quoi ravir les fans, qui doutaient légèrement de la réalisation de ce pari un peu ambitieux. Début 2017, on ne peut être qu'impressionné par la régularité des sorties du rappeur de la Nouvelle Orléans, qui a offert de janvier à décembre moults EPs et mixtapes pour combler ses fans : Andretti 12/30, sorti la veille du réveillon, est ainsi son douzième et dernier projet de 2016. Sans compter un futur album commun avec Freddie Gibbs ! Et n'imaginez pas que le emcee soit du genre à bâcler son travail, ce serait mal le connaitre. Il se partage donc le titre de "trimeur de l'année" avec Kool A.D. et ses dix projets sortis en 2016 (dont certains comptent 100 morceaux) (10).

Non loin de là, du côté de la Géorgie, on tombe sur Atlanta, ses routes larges comme des artères dilatées, ses strip clubs, ses manoirs et ses traphouses poisseuses. Autant d’éléments que l’on retrouve dans le nouveau clip de "X", extrait de Savage Mode, le projet de Metro Boomin et 21 Savage qui s’est glissé à la troisième position de notre top des meilleurs albums de l’année 2016. Sur un matelas qu’il semble avoir traité comme un distributeur automatique – pour reprendre les mots de 2 Chainz dans "Good Drank" –, 21 Savage déroule son flegme glacial avec l’aide de Future, qui a l’air de s’activer en coulisses pour nous mijoter quelque chose pour bientôt (11).

Du côté du rap de vieux (ça va, on rigole), deux trucs à savoir sont tombés pendant les fêtes. D'abord, le retour d'un ancien : Ras Kass (notre interview). Le rappeur de Los Angeles l'avait annoncé, et même si sa campagne de crowdfunding n'a pas atteint ses espérances, il a sorti en septembre dernier un double disque anniversaire, Intellectual Property/Soul on Ice II. Pour les 20 ans de son classique, il l'a augmenté de surprises, et d'un album inédit. Entre la bûche et le champagne, il nous a ensuite glissé un petit ChristMESS, un projet de huit morceaux fait de titres sortis à des périodes différentes. Histoire de nous rappeler qu'il reste un emcee légendaire (12). Dans un autre registre, il ne s'agit cette fois pas d'un retour mais d'une résurrection. Le site Undergroundhiphop.com (UGHH pour les intimes), fournisseur incontournable pour tout hip-hop head qui se respecte, annonçait sa fermeture définitive le 27 décembre, au bout de 20 années de bons et loyaux services depuis Boston. En constant déclin depuis 2012, UGHH avait programmé sa clôture au 1er janvier 2017, proposant au passage une alternative au décompte de minuit par Arthur sur ton poste TV. Premier touché par l’annonce, Apathy (Demigodz / Army Of The Pharaoh), dont la carrière doit beaucoup à UGHH, se mue en élément déclencheur de ce renouveau : l'une de ses connaissances, "l’un des artistes underground les plus populaires du moment", aurait cherché à savoir comment aider l’équipe. Plusieurs échanges et une rencontre plus tard auront suffit à raturer l’avis de décès pour mettre UGHH sur la voie d'un rachat et d'une restructuration officialisés le 3 janvier. Tout n'est pas perdu ! (13)

2017-01-03_12.34

Retour en terres froides avec Lil Uzi Vert a.k.a Petit Uzi Vert, rappeur de Philadelphie qu’on ne se présente plus ou presque. XXL FreshMan, rookie de 2016 chez Surl, il sera au Trabendo à Paris, le 27 février prochain, événement qu’on organise avec Super !. La rumeur de Noël veut qu’il ait signé sur le label de Wiz Khalifa, Taylor Gang, si on l’en croit un tweet posté par ce dernier et ce qu’il a affirmé lors d’un concert. Tout ça vite calmé par DJ Drama, qui a affirmé que le rappeur est « seulement signé chez Generation Now ». Don Cannon, co-fondateur du label a tenu à mettre les choses au clair : “Lil Uzi est signé chez Génération Now, voilà la réponse” (14) Chief Keef avait promis début décembre sur son compte Instagram qu’il sortirait son projet Two Zero One Seven asap, c’est chose faite. Après un an de silence, le rappeur de Chicago s’impose dès le premier jour de l’an avec un projet de 17 tracks et rien qu’à la couv’ les détracteurs du drill ont de quoi pas être trop trop rassurés. Keef brise ses chaînes et arrive pour secouer votre monde un peu trop coloré. Tremble 2017 (15).

On ne change pas une équipe qui gagne et surtout pas pour le nouvel an. Action Bronson nous lâchait récemment une parfaite mise en bouche issue de la mixtape Rogue’s playlist Vol. 2 de son collaborateur de toujours Harry Fraud. Mais tranquille, "Dealer Plates" est chill, funky et sans surprise. Histoire de grignoter un peu avant le plat de résistance Blue Chips 7000, le cuistot du rap game prend le temps, entre deux chinages de bonnes adresses culinaires, de mettre les petits plats dans les grands (16).

Summary
Article Name
Les 16 trucs cools qu'il ne fallait pas rater pendant les fêtes
Description
Cours de rattrapage intensif avec une sélection de 16 clips, sons et autre trucs cools sortis pendant les fêtes et qui t'ont peut-être échappés.
Author
Publisher Name
SURL
Publisher Logo

Article recommandés

[Clip] Curren$y - Bitch Get Up (ft. Juvenile)
Le point commun entre Curren$y et Juvenile ? Outre leur goût en matière de femmes, des rimes parfois marrantes car bancales, les deux emcees partagent également le fait d'avoir tous…
[Clip] Ace Hood - Bugatti Feat. Future & Rick Ross
"I woke up in a new Bugatti !" Bugatti réunit Ace Hood, Future, le gros Rozay et même DJ Khaled qui passait par là, sur une prod de Mike Will…

les plus populaires