SURL | Bienvenue sur le nouveau SURL, et à bientôt

Bienvenue sur le nouveau SURL, et à bientôt

mercredi 18 juillet 2018, par SURL.

Chez SURL, on n’a jamais hésité à interroger plusieurs fois la question du vieillissement dans le rap, dont le propre est d’être l’instantané de l’histoire la plus contemporaine, voire l’annonciateur du turfu. Plus que jamais aussi, le hip-hop aspire à être toujours plus au sommet de la hiérarchie des cultures qui font l’époque. Pour nous-même alors, il est temps de faire face à l’évidence : l’énergie de SURL a fini par s’essouffler au fur et à mesure des années, avec beaucoup de regret(s). Pendant ces neuf ans, nous avons grandi. SURL aussi, mais il lui a sûrement manqué quelques hormones pour franchir le cap que l’on espérait. Depuis 2009, la passion a guidé l’esprit de notre média, avec un amour inconditionnel pour la culture hip-hop que notre équipe a toujours pensé bien au-delà des cercles établis. SURL a mis un point d’honneur à produire le même regard sur tout, du rap de chineurs à la plus mainstream des traps en passant par les beatmakers, ou les inconditionnels du graffiti. Le même regard sur l’avant-garde des grosses villes comme sur les pépites les plus recluses. À vous, l’audience qui a grossi, qui est restée, merci pour la force. C’était un très agréable win-win.

Une petite décennie de fusion où nous avons emmené cette culture là où la plupart des auditeurs ne la soupçonne présente. On a passé des dimanches surréalistes. On a fait se rencontrer l’univers sombrement fataliste de la littérature contemporaine avec la lucidité dure mais bienveillante d’une rappeuse engagée et libertaire. On a flairé un petit wannabe mafioso d’Aubagne, on l’a vu révéler son sacré au public et on lui a reconnu son rôle de désormais parrain. On a donné la parole, trop rare, à ceux qui alimentent le rap et qui comme nous ont eu la volonté de confronter les univers hip-hop à travers Le Monde. On s’est intéressé à ce qui se passe aux quatre coins de la planète, sans frontières. On a diggé des étoiles montantes. On s’est incliné devant des princesses. On a capturé des moments de vie. On a même préparé des guides clés en main pour alimenter (ou pourrir, c’est selon) vos soirées de débats improvisés. En 2015, on a rencontré un drôle de Cupidon qui truste toutes les playlists et ondes radiophoniques de 2018. On s’est pris pour des Modigliani du rap, avec nos plumes. On s’est posé les bonnes questions. On s’est plantés parfois. On a poussé quelques gueulantes, mais on a aussi joué les philosophes du ghetto. Et on a célébré tout ça, jamais assez.

Comme d’autres, on en a eu assez de raconter des événements/concerts que l’on était persuadé de pouvoir orchestrer tout aussi bien. Et du coup, on l’a fait. À Lyon, puis à Paris. Et on a continué à célébrer cette culture, mais cette fois en vous ayant face à nous par packs de cent. Au total, nous avons mis en place avec beaucoup de fierté une cinquantaine d’events variés, allant de notre premier concert avec CunninLynguists à Lyon aux premières dates françaises de Lil Uzi Vert, Princess Nokia ou encore Manu Crook$, cette fois à Paris.

Loin de nous l’idée d’affirmer qu’on a joué toutes les cartes du rap jeu. C’est même tout l’inverse. C’est parce que le game monte en grade et que les ressources de la team SURL sont échaudées qu’on sent un peu l’urgence de se remettre aux fourneaux. En revanche, l’option de vous servir une soupe tiédasse ne nous est même pas parue envisageable, d’où notre silence. La seule certitude, c’est qu’on tolère mal l’idée de manquer de sauce. Ce n’est pas un abandon, on laisse mijoter le temps qu’il faudra, pour revenir plus efficaces et pertinents, avec une équipe différente mais toujours la même exigence. Nous n’excluons d’ailleurs pas de rajouter du contenu de temps à autres, quand nos poils s’hérissent et que l’on ne peut pas se retenir, ou alors simplement parce que l’envie nous vient. En attendant, en mise en bouche avant la suite qu’on espère la plus belle possible, vous avez libre accès d’exploration sur le SURL Hall of Fame. On vous laisse une mosaïque de contenus réactualisée à chaque visite, pour que vous puissiez explorer ce qu’on a produit tout au long de ces (presque) dix années de périple dans l’univers hip-hop, en vous donnant la possibilité de relire et/ou de revoir les travaux qui ont fait notre renommée, et dont nous sommes les plus fier(e)s.

Bienvenue, et à bientôt.

Article recommandés

Live : Alpha Wann et Don Dada embrasent Lyon
On vous avait dit qu’après six ans d’existence on allait passer la sixième. Alors forcément, l’année de notre septième anniversaire arrivant avec 2016, on ne pouvait que continuer sur cette…
King Doudou refait la prod de « Dans ta rue » de PNL
Si tu t’es toujours demandé comment naissaient les beats de tes rappeurs préférés, cette nouvelle rubrique vient répondre à tes souhaits les plus secrets. Le concept de #BeatStrip ? Un…

les plus populaires